samedi 6 novembre 2010

Emincé de boeuf en shaker !

Il y a des jours comme ça où le hasard fait bien les choses : 2 ateliers à la Foire d'Automne et les coïncidences ont fait que l'ustensile principal, central et indispensable, était le shaker.
Si ça semble naturel pour faire un cocktail, ça a de quoi surprendre pour préparer un émincé de boeuf !

C'est un nouveau concept de "fast food" ou de "street food" qui pourrait se répandre en France de quoi nous changer de la pizza, du hamburger et autres nourritures que l'on mange sur le pouce, tout en marchant ou en travaillant sans prendre le temps de déguster et de profiter du moment ! Etant de plus en plus "slow food", j'étais assez sceptique au départ mais après avoir préparé mon petit shaker, j'y trouve quelques avantages.
Le principe rappelle celui de la cuisine asiatique : la 1ère chose à faire est de couper menu (en brunoise) les ingrédients que l'on souhaite : légumes et/ou fruits divers (carottes, poivrons, courgettes, tomates, champignons, pommes, ...), de la viande (boeuf, poulet, ...). On cisèle des herbes (coriandre, persil, basilic, ...). On pourra aussi préparer des céréales (genre mélange TIPIAK ou autre avec boulghour, épeautre, quinoa).
L'idéal est bien sûr d'avoir chez soi des restes et de les réutiliser ainsi.
On fait saisir à la poêle chaude et avec une cuillerée d'huile d'olive les morceaux de viande qu'on peut assaisonner avec des épices (mais pas de sel car le bouillon est déjà salé). On peut aussi faire revenir les champignons.
Il est indispensable d'avoir un bouillon chaud (fait avec un cube ou un reste de bouillon de pot au feu ou autre)
On arrive à la finition : prendre un shaker, y mettre quelques cuillerées de chaque ingrédient souhaité, verser une louche de bouillon, fermer le shaker et secouer quelques instants.
Il ne faut pas mettre trop de liquide sinon on obtient une soupe !
On ouvre et on déguste dans le récipient. Il est étonnant de constater que toutes les odeurs et goûts de chaque ingrédient sont réunis dans un mélange très agréable.
C'est très rapide à préparer et peut aussi être emporté au travail. C'est trop "classe" un shaker comme gamelle ! On peut aussi bien sûr utiliser un autre récipient (étanche, bien sûr !)
On obtient un plat équilibré et si pratique à transporter.
Pour rendre à César ..., voici les noms et contacts des 2 cuisiniers à l'origine de ce concept :

Vous aimez ? Alors, partagez !

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious MySpace Reddit Mixx FriendFeed Flux RSS Hellocotton

3 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je suis un visiteur assidu des blogs culinaires et du vôtre en particulier. En recherchant des recettes de fêtes sur le web, j’ai trouvé un superbe site de Noël qui présente, bien sûr, des recettes de Noël mais aussi le Père Noël. J’ai pensé vous le faire découvrir pour émerveiller tous les enfants de votre entourage car Noël approche à grands pas… Voici l’adresse : http://chez.le.pere.noel.free.fr/
    Amicalement.
    René

    RépondreSupprimer
  2. Je le fais le matin pour emmener mon petit déjeuner (http://framboisecuisine.blogspot.com/2010/10/dream-up.html)... J'avoue être plus réticente pour l'apport de protéines , ca me ferait trop penser au complément nutrionnel de l'hopital!
    J'étais à Paris récemment et j'ai constaté que beaucoup sortent leur bento dans le metro. C'est nouveau, il me semble.
    @+

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve le concept vraiment sympa surtout pour les gens qui sont toujours obligé de manger sur le pouce.

    RépondreSupprimer

"Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d'éloge flatteur " Beaumarchais

Related Posts with Thumbnails

CHERCHER ....